EDITORIAL PHILIPPE RICHERT

PHILIPPE RICHERT

PRESIDENT DU CONSEIL REGIONAL D’ALSACE

ANCIEN MINISTRE

 

L’innovation est au cœur de la croissance économique. Fort de ce constat, la Région Alsace, avec ses partenaires de l’Etat, des organismes consulaires et des universités, met en œuvre sa Stratégie Régionale de l’Innovation et son prolongement S3 dit Stratégie de Spécialisation Intelligente. En s’inscrivant véritablement dans un écosystème régional réorganisé, la Région a développé des outils pour accompagner les entreprises en matière d’innovation. Les premiers résultats sont là : les dépenses de R&D dans les entreprises progressent depuis 2006 pour représenter aujourd’hui 1% du PIB régional, l’objectif étant d’atteindre 2% d’ici 2020.

Pour accélérer le mouvement, l’enjeu aujourd’hui, c’est que nos entreprises alsaciennes se positionnent, grâce à l’innovation, en leaders sur des marchés à fort potentiel de croissance, avec la Région et les pouvoirs publics mobilisés à leurs côtés. Ces marchés se situent entre autres, dans les domaines des Bâtiments durables, de la E-santé, des Dispositifs médicaux implantables / Robotique et Imagerie médicales, de la Mobilité / Transports durables…

L’identification de ces marchés est le fruit d’une réflexion partagée menée avec des entreprises alsaciennes, placées au centre de l’action, pour les accompagner dans le renforcement de leur compétitivité. Au-delà de ces marchés, le développement de l‘innovation dans les entreprises alsaciennes est une ambition forte pour entraîner l’essor de notre région dans son ensemble et sur le long terme, contribuant ainsi au dynamisme de notre territoire et à son attractivité.

Au cœur de cette démarche, les clusters, sous toutes leurs formes, pôles de compétitivité, pôles d’excellence, grappes d’entreprises ! Ils jouent dans leur ensemble pleinement leur rôle pour accompagner les entreprises dans leur recherche de compétitivité et donc dans leur volonté d’accroître leur chiffre d’affaires.

C’est pourquoi, la Région Alsace consacre chaque année près de 2,5 M€ pour financer les pôles de compétitivité au nombre de quatre en Alsace avec Fibres Energivie, Alsace Biovalley, Véhicule du Futur et Hydreos, ainsi que les grappes d’entreprises à savoir l’Association Régionale des Industries Alimentaires, le Pôle Aménagement de la Maison, le Pôle Textile Alsace, Rhénatic (pour l’économie numérique) et l’Association Culturelle d’Alsace (pour la filière Image). Avec ce soutien, la Région Alsace souhaite faire progresser ces acteurs de l’écosystème régional de l’innovation qui permettent à plus de 1 000 entreprises dynamiques de se développer par l’innovation, de renforcer leur compétitivité et d’exporter en leaders sur les marchés mondiaux.

Je me réjouis donc de l’organisation de cet événement des European Cluster Days en Alsace, région au cœur de l’Europe, et du thème proposé, « Le cluster, un moteur européen de croissance ». Les différents témoignages et interventions proposées apporteront des éclairages particulièrement précieux à tous les acteurs économiques au regard des orientations que la Région donne à ses outils d’intervention en faveur du développement par l’innovation des entreprises et de leur internationalisation.

nouveautés