Editorial de Ludovic Valadier

groupe_cdd

 

Ludovic Valadier

Responsable du département Innovation, recherche et universités

Caisse des Dépôts

 

Economie de la connaissance

La Caisse des Dépôts est un acteur de l’Economie de la connaissance

 

L’économie des pays industrialisés repose de plus en plus sur l’immatériel et l’innovation.

La Caisse des Dépôts accompagne les politiques publiques dans les domaines de l’économie de la connaissance pour soutenir la création de valeur économique sur toute la chaîne de l’innovation.

 

Développer les actifs immatériels de l’économie de la connaissance

La Caisse des Dépôts participe activement à la mise en œuvre d’outils de valorisation des inventions en agissant, à son initiative sur ses fonds propres, ou comme mandataire de l’Etat sur les actions du Programme d’Investissements d’Avenir.

 

La Caisse des Dépôts a contribué à la création de 14 sociétés d’accélération de transfert de technologie (SATT) afin de doter les établissements de recherche académique de filiales pérennes et professionnelles pour protéger, financer les phases de pré-industrialisation et valoriser leurs résultats de recherche auprès d’entreprises françaises existantes ou de startups.

 

En aval, dans la chaîne de l’innovation, France Brevets a vocation à fluidifier le marché de la propriété intellectuelle en trouvant des solutions de création de monétisation des brevets complémentaires à leur exploitation industrielle par des entreprises françaises.

 

Pour compléter cette démarche, la Caisse des Dépôts multiplie les actions pour encourager la mise en réseau des acteurs de l’innovation notamment les PME. Ainsi, elle finance France Clusters, la plateforme d’animation nationale des grappes d’entreprises, dont l’action consiste à encourager la coopération entre les entreprises et particulièrement les PME sur l’ensemble de la chaine de valeur d’une filière, à renforcer les coopérations entre entreprises, pôles de compétitivité et clusters européens.

 

La Caisse des Dépôts entend également promouvoir la culture d’entreprise dès l’université : elle accompagne activement les pôles étudiants pour le transfert, l’innovation et l’entreprenariat (PEPITE), soutient la mise en place d’un statut d’étudiant-entrepreneur, et a lancé pour le compte de l’Etat un appel à manifestations d’intérêt (AMI) « Culture de l’innovation et de l’entreprenariat », géré dans le cadre du Programme d’Investissements d’Avenir.

 

Moderniser les infrastructures matérielles de l’économie de la connaissance

 

L’attractivité des établissements et des écosystèmes locaux repose aussi sur la modernisation des infrastructures d’accueil. La Caisse des Dépôts développe des projets qui renforcent les « lieux » de l’économie de la connaissance.

La Caisse des Dépôts propose une offre renouvelée d’investissement dans des plateformes d’innovation (PFI). Celles-ci regroupent des moyens (équipements et moyens humains) destinés à offrir à une communauté ouverte d’utilisateurs, notamment des entreprises, des ressources leur permettant de mener à bien leurs projets de R&D et d’innovation. Les PME et ETI trouvent aujourd’hui au sein de ces plateformes mutualisées un accès, aux côtés d’autres entreprises, de laboratoires ou d’universités, à des moyens qu’elles n’auraient pas réussi à mobiliser seules.

La Caisse des Dépôts fait de la transition énergétique et écologique un axe d’intervention majeur. Son ambition est d’être un catalyseur, de mobiliser des financements et de stimuler la création d’offres de services, en appui à une filière créatrice d’emplois et de compétitivité.

La rénovation des bâtiments publics, notamment ceux des établissements d’enseignement supérieur, constitue un pan important de l’effort national d’efficacité énergétique. Cette démarche permettra de contribuer à la transition énergétique et d’augmenter l’attractivité des campus pour le développement des territoires.

 

nouveautés