Editorial de Nathalie GRIESBECK

Nathalie GRIESBECK
Députée Européenne France/Grand Est – ADLE/MoDem
Vice-Présidente du Conseil Général de la Moselle

 

2020: c’est déjà demain!
Dans cette perspective, je me réjouis de l’initiative de France Clusters de fédérer autour du thème des clusters et pendant plusieurs jours au coeur du Parlement européen à Strasbourg les acteurs économiques et institutionnels qui façonnent le dynamisme entrepreneurial de l’Europe d’aujourd’hui et de demain.

En effet, dans cette « Europe de demain » qui œuvre, à présent et depuis cinq ans déjà, pour une croissance intelligente, durable et inclusive, l’accent a été mis sur la compétitivité et l’innovation. Au cœur de cette stratégie Europe 2020, ces deux aspirations agissent comme des garanties de pérennité pour les entreprises européennes, dont 99% ont le statut de PME. Ce tissu entrepreneurial de 20 millions de PME à travers les 28 États-membres fournit à lui seul deux tiers des emplois dans le secteur privé et génère plus de la moitié de la valeur ajoutée créée par les entreprises actives dans l’Union Européenne. C’est dire si les PME constituent la véritable épine dorsale de l’économie européenne et jouent un rôle clé dans l’innovation, la recherche et le développement.

Aussi, face à la concurrence globale et encouragées par les politiques publiques d’accompagnement des mutations et du développement économiques, ces entreprises ont savamment réagi en développant des initiatives collaboratives. Qu’elles partagent des parts de la chaine de valeur ou qu’elles développent des services communs, les entreprises se sont peu à peu structurées en clusters, pôles ou autres réseaux afin d’accéder à de nouveaux marchés, gagner en visibilité et se développer. La valeur ajoutée de ces organisations s’est d’ailleurs imposée à tous niveaux et ne saurait plus être remise en cause… en témoigne la labélisation opérée par l’Europe à travers l’Initiative européenne pour l’excellence des clusters.

Ainsi, libérer le potentiel de croissance inhérent à l’entreprenariat et à l’innovation doit être le fer de lance de la nouvelle stratégie européenne des clusters en faveur de la croissance, annoncée en octobre dernier par la DG Entreprises et Industrie au sein de la Commission européenne, qui sera dévoilée au cours de ce premier semestre 2015.

Nul doute que chacun des participants saura mettre à contribution, ces 18 et 19 mars, ses qualités de dialogue et de collaboration pour transmettre à l’UE des suggestions d’orientations pour une politique européenne de soutien structurée à l’égard des clusters et de leurs entreprises, ainsi que pour relayer les bons usages des nombreux moyens que l’Europe met actuellement à leur disposition.

nouveautés